«

»

May 10

Print this Post

Retour d’expérience sur le passage de la certification VMware VCAP5-DCA

Je n’ai jamais eu l’occasion de poster sur ma préparation et sur mon passage de la certification VMware VCAP5-DCA. J’ai passé la certification au mois d’Octobre 2013 et voilà comment j’ai préparé cette dernière :

Tout d’abord, comme la plupart de ceux qui souhaitent passer les certifications avancées de VMware de type VCAP, Google est ton ami ; j’ai ainsi pu parcourir de nombreux blogs de ceux ayant passé ou en cours de préparation de leur certification VCAP5-DCA. Parmi ceux que j’ai retenu, il y a notamment le blog de Virtual Langer :

http://www.virtuallanger.com/vcap-dca-5/

Sur le blog de Virtual Langer, il y a le study guide non officiel pour préparer correctement la certification VCAP5-DCA ; de mon point de vue c’est un must-have !!!

Le blog de TheSaffaGeek contient également une tonne d’informations plus qu’utiles pour la préparation de la certification :

TheSaffaGeek Blog VCAP-DCA Preparation

Au niveau des ressources pratique (de type livre, vidéo, podcast, lab ou autre) voici ce que j’ai utilisé :

– Vidéos : Pluralsight VMware vSphere Optimize and Scale (VCAP5-DCA) de Jason Nash ; A regarder absolument car cela permet bien de s’imprégner de ce qui est attendu pour la VCAP5-DCA

vBrownBag : de nombreuses vidéos permettant également de mieux aborder la certification VCAP5-DCA ; à consulter également d’urgence pour l’examen 🙂

– Study sheet : le study sheet de Chris Wahl ; il s’agit d’un document permettant de noter au fur et à mesure l’avancée de ses révisions sur chacun des points de la VCAP5-DCA en relation avec le blueprint de l’examen.

– Lab : J’ai monté un lab virtuel à l’aide de VMware Fusion (oui je suis sous Mac OS X 🙂 ) consistant à avoir une plateforme complète pour pouvoir tester et monter en compétence sur les différents points du blueprint de l’examen. Mon environnement virtuel était le suivant : 2 machines virtuelles ESXi 5.1, une appliance virtuelle vCenter 5.1 (VCSA), une appliance virtuelle VMA, une machine virtuelle Windows Server 2008 R2 faisant office de serveur à tout faire (PowerCli, vCli, putty, Domain Controller, …).

En plus de mon lab virtuel, je dois dire que mon expérience acquise au cours de mes différentes missions m’a également permis d’avoir les bons réflexes au cours de l’examen ; car ce qu’il ne faut surtout pas oublier dans cet examen, c’est qu’il n’y a pas qu’une seule façon d’arriver au résultat attendu. Plusieurs méthodes existent mais il faut choisir la plus rapide car c’est la finalité qui prime, le temps étant votre pire ennemi !!!

Le jour de l’examen, j’étais assez détendu (j’avais fait en sorte d’avoir une bonne nuit de sommeil et de bien manger le matin). Après quelques ralentissements au début de l’examen, j’ai rapidement pris le rythme et ainsi pu effectuer l’ensemble des tâches qui étaient demandées.

L’examen en lui même est abordable à condition d’avoir des bases solides en terme d’administration avancée sur VMware vSphere ; la pratique est donc primordiale mais même quelqu’un qui n’a jamais véritablement pratiqué avec un bon entrainement grâce à un lab virtuel c’est aussi faisable.

En résumé, passer et réussir la certification VMware VCAP5-DCA a été quelque chose de très enrichissant pour moi et faisait parti de mes objectifs pour atteindre la certification VMware VCDX-DCV…

Dans un prochain post, je ferais également un retour d’expérience sur mon passage de la certification VMware VCAP5-DCD 🙂

Bonne chance à tous et si vous avez des questions sur le passage de la VCAP5-DCA, n’hésitez pas !! (du moment que ça ne viole pas les NDA VMware lol)

vcap5-dca1

Permanent link to this article: http://www.g-virtu.net/retour-dexperience-sur-le-passage-de-la-certification-vmware-vcap5-dca/

1 comment

  1. SARR

    Merci énormément Boris pour ce retour d’expérience !!!!!!!!!!!!!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>